16h30 - 18h

2019 : année de la renaissance de la (haute) Fonction publique ?
Débat

Référent-e(s) :

Amaury Brandalise, Vice-Président de l’AATF
Clothilde Fretin-Brunet, Vice-Présidente de l’AATF

Intervenant-e(s) :

thème 1
Quels parcours professionnels dans la haute fonction publique territoriale ?
Résultats de la grande enquête carrière auprès des administrateurs territoriaux
Edward Jossa, Président de l’UGAP,
Gilles Lagarde, Préfet, Directeur de cabinet du Président du Sénat
thème 2
Focus sur le projet de loi Transformation de la Fonction publique : quelles évolutions pour la Fonction publique ? quels changements pour les administrateurs territoriaux ?
Guillaume Gouffier Cha, Député, membre de la commission des lois
thème 3
Quelles perspectives de réforme pour l’accès, la formation et la gestion de carrière de la haute fonction publique ?
Frédéric Thiriez, chef de la mission de réflexion sur la réforme de la haute fonction publique (sous réserve),
Christian Babusiaux, Vice Président du Cercle de la réforme de l ’Etat,
Natacha Gally, Maître de conférences en Sciences politiques de l’Université Paris II Panthéon Assas
Jehanne Bensedira, Association La Cordée (sous réserve).

2019 : année de la renaissance de la (haute) Fonction publique ?
L’AATF est très attachée au principe d’une fonction publique de carrière, régie par un statut, indissociable du modèle français de Service public. Cet attachement n’est pas contradictoire avec la volonté de la moderniser, selon le principe de la mutabilité, mais aussi ceux de la mobilité et de la diversité. Le cadre d’emplois des administrateurs territoriaux constitue déjà une réponse à ce défi, illustrée par la diversité des parcours que fabriquent ses membres. Dans le contexte de montée en puissance médiatique du “fonctionnaire bashing” ainsi que la difficulté de penser et porter le changement au sein du “corps social” des fonctionnaires, le Gouvernement a fait le choix d’élargir les conditions d’accès des contractuels à l’emploi public dans son projet de loi Transformation de la fonction publique. Signe de la volonté de faire une réforme systémique, touchant l’ensemble de la fonction publique, le Président de la République a également confié à la mission Thiriez un rôle de réflexion et de proposition concernant de nouvelles modalités de sélection, de formation et de gestion des carrières pour la haute fonction publique. Dans ce contexte, la responsabilité des associations de hauts fonctionnaires est d’amplifier leur réflexion collective sur ces sujets pour être acteurs du changement. L’enjeu est donc de définir de manière collective et partagée les leviers pour diversifier les profils des hauts fonctionnaires, pour moderniser leur formation et leur permettre de construire des carrières plus riches encore, en favorisant la connaissance mutuelle entre versants de la fonction publique, en renforçant les aptitudes managériales et l’esprit d’innovation.

Programme complet

Vous souhaitez participer ?

Au 30ème Congrès national de l'AATF